SONGUE BALOUKI
Avocat à Marseille

Le site www.mawaba-songue-balouki.com est temporairement désactivé...

Si vous êtes le propriétaire de ce site, merci de contacter rapidement l'hébergeur.

  • Hébergeur : Simplébo
  • Site : www.simplebo.fr
  • Téléphone : 01 84 17 49 76
 
SONGUE BALOUKI, avocat à Marseille
 
 
7, rue Gustave RICARD, 13006 Marseille

Douloureux anniversaire


Bienvenu (e) s dans le monde de Mawaba.

 

Aujourd'hui, le 04/05/2021 est un triste anniversaire.

Cela fait en effet 1 an jour pour jour que le corps du Colonel Toussaint Bitala MADJOULBA a été retrouvé baignant dans son sang dans son bureau du camp BIR à Lomé.

365 longs jours!!!

Et rien !!!

Le corps est confisqué par le gouvernement togolais en violation de toute règle.

Cela parait fou et incroyable pour toute personne qui entend cette histoire.

Il est opposé à la famille, les nécessités de l'enquête en cours, alors que tout le monde sait qu'il n'y a aucune enquête en cours.

Cette histoire est tellement abracadabrantesque comme dirait l'autre.

Et ça l'est à plusieurs niveaux.

-La personnalité du défunt

Le Colonel Toussaint Bitala MADJOULBA est une personnalité très attachante.

C'est vraiment le prototype du militaire de carrière très conscient de l'importance du serment qu'il a prêté d'être au service de son pays.

C'est un "BONHOMME" comme on dit à Marseille, avec tout ce que ce mot recouvre de positif.

Un homme de confiance alliant intégrité, efficacité, savoir, savoir faire et savoir être.

On aurait pu tout imaginer sauf sa mort dans de telles conditions.

Les conditions de sa mort 

Le jour de la mort

Dans la nuit du 03 mai au 04 mai 2020 ou le jour de la prestation de serment de Mr Faure GNASSINGBE en tant que président de la République Togolaise pour un 4è mandat de 5 ans.

- le lieu de l'assassinat

A l'intérieur du camp BIR à Lomé.

La BIR est sensée être un corps d'élite de l'armée togolaise. et son camp est occupé en permanence par au moins 500 personnes. Il n'est jamais vide. 

Qui peut y entrer, en tuer tuer le chef, dans ses bureaux et ressortir comme si de rien n'était, et ce, sans qui quiconque n'ait vu ou entendu quoi que ce soit ?

Qui peut rentrer avec des armes dans le bureau du Chef si ce n'est un ami ou un supérieur?

Après les conditions de la mort, la gestion du corps

- La rétention du corps

La version officielle de l'Etat togolais est que la dépouille mortelle du Colonel  est à la morgue de Lomé au Togo.

Pour quelles raisons?

 Le gouvernement, prétend que c'est pour les besoins de l'enquête.

De quelle enquête au juste ?

Quelques jours après sa mort, le Président Faure GNASSINGBE a mis sur pied une Commission d'enquête militaire qui devrait rendre son rapport au bout de quelques semaines.

cette commission était présidée par le Général YARK.

Cela fait un an !

Où est ce fameux rapport?

Après, on prétend qu'une procédure judiciaire a été ouverte sous la direction de Mr ADJOLI, Doyen des Juges d'instructions de Lomé.

Où sont les résultats ?

L'Etat togolais nous ballade.

S'il y avait une vraie enquête, ils auraient dû commencer par un simple bornage de téléphone pour savoir qui était au camp en ce moment et procéder à des recoupements pour déterminer un profil bien précis à rechercher.

Et même s'il y a réellement enquête, a t-on besoin de garder le corps ?

On nous prend pour des idiots.

Et cela fait 1 an que cela dure

Nous y reviendrons

 


Articles similaires

Le monde de Mawaba

Douloureux anniversaire

Me revoilà

CIVASE ASSO

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site créé grâce à La SG

Connexion