SONGUE BALOUKI
Avocat à Marseille
 
SONGUE BALOUKI, avocat à Marseille
 
 
7, rue Gustave RICARD, 13006 Marseille

CIVASE ASSO


 

Bienvenue dans le monde de Mawaba

 

Aujourd'hui, dans le monde de Mawaba, nous allons avoir une pensée pour un petit ange comorien parti trop tôt.

Pour ceux qui l'ignore, dans "LE MONDE DE MAWABA", existent beaucoup d'associations dont je fais partie à tire de simple membre ou de fondatrice et / ou présidente.

Parmi ces associations figure CIVASE.(Contre l'Impunité des Violeurs et Agreseurs Sexuels d'Enfants).

Comme son nom l'indique tout simplement, cette asso a notamment pour objet de lutter contre l'impunité des gens qui ont commettent des crimes sexuels contre les enfants.

Nous nous occupons essentiellement des pays africains où tout est à faire. Les pays occidentaux ont des structures qui luttent déjà contre ce crime même s'il y a souvent des défaillances.

Dans beaucoup de pays africains, à cause de l'état de la justice, les bourreaux sexuels passent régulièrement entre les mails du filet.

C'est pourquoi, nous avons créé CIVASE pour aider les familles et les structures embryonnaires qui existent là bas.

Pour l'instant, nous sommes présents aux Comores, au Niger, au Togo et en France. 

Notre figure de proue est vraiment les Comores où les crimes sexuels contre les enfants sont devenus un véritable fléau vu l'absence totale de politique pénale dans ce sens.

Nous venons d'apprendre le décès d'une petite fille de 5 ans qui a disparu depuis quelques jours.

Son corps a été retrouvé et selon les premières informations, elle aurait été violée puis enterrée vivante par deux garçons.

Comment en est on arrivé là?

Comment ce pays (Les Comores) a fait pour que ses jeunes violent et tuent un enfant de 5 ans?

Que devient ce pays si sa jeunesse n'a plus aucun sens moral et se laissent aller à toute bassesse sans aucune crainte des conséquences?

Il y a très longtemps que différentes associations sur place tirent la sonnette d'alarme pour qu'il y ait une vraie politique préventive et répressive pour que ces ignominies s'arrêtent.

Mais pour l'instant, rien n'est réellement fait en ce sens.

Par la faute de toute la société, Un petit ange s'en est allé trop tôt nous laissant seuls face à nos défaillances.

Aujourd'hui, dans le monde de Mawaba, je nous invite et je vous invite, vous tous, qui lirez ces lignes à avoir une petite pensée pour cette innocente qui nous a quittés dans des conditions si atroces.

Petit ange, je te dis ce jour de nous pardonner de n'avoir pas pu te sauver.

Je te présente toutes nos excuses.

CIVASE ainsi que toutes les associations qui oeuvrent dans ce secteur aux Comores et dans le monde, feront tout pour que justice te soit rendue.

Je te dis au revoir.

Et si Dieu ou la nature le veut, nous nous retrouverons, un jour dans un monde meilleur.

 

 


Le monde de Mawaba

Douloureux anniversaire

Me revoilà

CIVASE ASSO

Catégories

Création et référencement du site par Simplébo   |   Site créé grâce à La SG

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.